Rémi :

Bonjour Delphine, alors ce matin j’aimerais te parler de ce que j’entends souvent. Souvent j’entends des gens qui viennent à moi pour me dire “j’ai les mains chaudes”. “Ça me fait peur”. “Je crois que c’est pour soigner des gens, mais j’ai peur de mal faire”. Qu’en penses tu Rémi?

Delphine :

Bonjour Rémi oui super question ! Effectivement c’est un sujet qui revient régulièrement et de plus en plus souvent. Disons que ce sujet a toujours existé mais maintenant les personnes osent en parler. A l’heure actuelle, aller voir un magnétiseur c’est quelque chose de quasi naturel, on ne prend plus les gens pour des fous. Oui les personnes qui ressentent du chaud dans les mains ont effectivement les mains chaudes. Ça parait bête comme phrase mais en fait c’est tellement naturel !! Tout le monde a du magnétisme dans les mains mais tout le monde ne le sait pas et/ou ne veut, ne peut l’utiliser. Pourquoi ? C’est la peur qui anime cela, qui empêche de faire, d’aller vers. Les gens te disent “Je crois que c’est pour soigner des gens, mais j’ai peur de mal faire”, le magnétisme est une énergie naturelle de guérison et il est impossible de faire mal. Le principe est de rester simple face à cela, comment ? J’ai les mains chaudes, je peux simplement poser mes mains sur mon coeur et ressentir ce que cela produit chez moi. Vous avez une personne de votre entourage qui a mal à la tête, vous avez les mains chaudes, posez vos mains sur la tête de la personne et ressentez ce qui se passe dans vos mains et demandez ce qui se produit chez la personne. J’écris le mot “ressentez” et ce mot est très important, lorsque l’on est dans l’énergie, l’intellectualisation n’est pas de mise dans ce domaine car sinon cela indique que le mental se situe entre vos mains et la personne. Je suis magnétiseuse, j’ai expérimenté, validé les choses et j’ai un exemple concret. Un été, nous avions acheté un vin blanc et je dois bien dire que la première gorgée fût très difficile à avaler tellement il était âpre. J’ai pris la décision de magnétiser le vin qui était dans mon verre. j’ai simplement demandé pendant 3-4 minutes que le vin dans mon verre devienne doux et fruité. J’ai bu une gorgée, le vin blanc était devenu doux et fruité. C’est ma manière de valider les choses en les expérimentant.

Remi :

Tu veux donc dire à nos lecteurs d’essayer et de voir ce qui se passera ?

Delphine :

oui c’est tout à fait cela car tout est possible, il suffit d’essayer. Ressentir, expérimenter, valider sont les trois maîtres mots qui me paraissent essentiels et enfin et surtout confiance en soi. Tout est là, l’énergie est en nous et partout disponible, le tout étant de l’utiliser avec joie, bienveillance et respect.

Rémi :

Et bien voilà une belle conclusion pour cet article, amis lecteurs et lectrices, essayez et faites nous part de vos impressions.

Belle fin de journée à toutes et à tous et à bientôt.

Dessin de Nadia Monot

.