Rémi :
Bonjour Delphine, Ce soir, j’aimerais aborder un sujet qui souvent freine les gens à entrer dans ce monde merveilleux de l’énergie. Il y a quelques temps, j’ai accueilli une dame à la maison qui venait voir nos pierres. Cette dame voulait un pendule et elle me dit : “ de toute façon, chez moi, ça ne marchera pas. Un ami à moi qui est magnétiseur m’a dit : de toute façon, toi, tu n’as pas de fluide…” Je ne doute pas que tu vas avoir beaucoup de choses à nous expliquer sur ce sujet Delphine.

Delphine :
Bonjour Rémi et merci pour ce partage. Et oui certaines personnes se mettent des barrières parce que d’autres personnes peu scrupuleuses et qui sont dans le domaine de l’énergie, se permettent d’émettre une vérité qui n’en est pas une. Le souci dans ce que tu dis c’est que la personne qui dit que ça ne fonctionnera pas souhaite par tous les moyens garder le pouvoir. Pourquoi ? Au cas où cette personne qui développerait son fluide, son magnétisme pourrait ne plus avoir besoin de ses “services”. Sauf que dans ce domaine, tout le monde à sa place. Aucune personne n’est mieux qu’une autre, il s’agit simplement de se dire “je suis à la bonne place en ce moment, à ma place juste”. A l’inverse, mon voisin en connait un peu plus que moi ? Et alors où se situe le problème ? Pourquoi en faire une histoire de pouvoir ou de secret. Quoi qu’il en soit nous avons tous du fluide, du magnétisme mais tout le monde ne l’utilise pas, cela n’intéresse pas tout le monde et c’est bien là le principe de la liberté de chacun.
Il existe de très bon magnétiseurs, pourquoi ? Cela vient du fait que ces magnétiseurs utilisent tous les jours leur magnétisme, les énergies. C’est comme un coureur du 100 mètres ou un coureur de fond, un joueur de tennis. Si ces joueurs s’entraînent une fois par semaine est-ce que ce sera suffisant pour devenir un bon voire un très bon joueur ? Je ne crois pas, Il n’y que dans le dictionnaire que le mot réussite vient avant le mot travail. Ça peut paraître basique ce que j’écrit mais en même temps c’est la pure vérité. Dire à une personne “tu n’as pas de fluide” est totalement faux.

Rémi :
Ce que tu veux nous dire par là, Delphine, c’est que, quand on entend ce genre de paroles, il faut tout de suite se méfier ?

Delphine :
Oui il faut même se mettre à courir loin de cette ou ces personnes !!! LOLL !!!

Rémi :
🙂
Très bien. Et bien, voilà une chose qui est dite !
Merci Delphine, à bientôt pour d’autres textes sur ta façon de voir l’énergie.
Chers lecteurs, méditez la dernière phrase de Delphine et à très bientôt.