Dessins de Nadia Monot
Dessin Nadia Monot

Nadia :

Bonjour Rémi, aujourd’hui j’ai envie que tu nous parles de géobiologie. Quelles sont les différentes techniques pour se protéger, dévier les flux nocifs venus du sol?

Rémi :

Suivant l’endroit où je travaille et la configuration des lieux, j’utilise des pierres levées. Ce sont en fait de petits menhirs qui me servent à neutraliser les nuisances du sol. Je peux également me servir de pointes de cristal de roche ou d’autres matières à déterminer suivant le lieu et la nocivité à traiter. Je peux aussi utiliser certains symboles Reiki.

Il va sans dire que le rôle du géobiologue ne se limite pas à poser des pierres dans un jardin. Il y a des procédures bien précises à suivre et, on ne le répétera jamais assez, tout un rituel de protection pour travailler en toute sécurité, mais surtout, surtout, ne pas mettre les pieds en terrain inconnu… Il est bien mieux de communiquer avec un collègue et lui demander son ressenti sur une situation donnée, plutôt que de se mettre en danger en ne sachant pas ce que l’on va rencontrer.

Nadia :

Merci pour ces précisions, il faut considérer tout ceci sérieusement. Il est donc nécessaire de faire appel à des personnes compétentes que ce soit pour intervenir chez soi ou bien pour se former éventuellement.

Donc tu parles de symboles Reiki, y a-t-il des spécificités ? Les emploies-tu pour des soucis terrestres comme des sources, des failles souterraines ou bien pour des choses plus spirituelles ?

En fait je pensais à des portes, des fenêtres entre le ciel et la terre ou alors en rapport avec des entités ? D’où le besoin de travailler en toute sécurité ?

Rémi :

Alors, je vais être plus précis. Je ne me sers pas de symbole Reiki, je n’en ai pas le droit puisque je n’ai aucun niveau Reiki. J’utilise des symboles dont on se sert en Reiki. Ensuite, il y a des symboles pour neutraliser des nocivités telluriques et d’autres qui sont réservés aux nuisances subtiles.

Pour ce qui est des portes ouvertes, il serait très délicat d’aborder ce sujet dans un article de blog vu la complexité et la dangerosité de la chose. Mais, Delphine et moi traitons le sujet en détail dans nos formations en géobiologie.

Nadia :

Je comprends, merci pour ces conseils. Certainement à bientôt dans une de vos formations. A bientôt pour d’éventuelles nouvelles questions.