Rémi :

Continuons dans notre série « retour aux fondamentaux ». Aujourd’hui, j’aimerais que l’on aborde le sujet des entités. 

Question :

Qu’est-ce qu’une entité ?

Rémi :

Alors, petit rappel important : nous avons notre esprit, notre âme, elle est hébergée dans un corps physique pour ce passage sur terre.
Quand notre corps physique est trop malade, il finit par mourir, mais notre esprit lui est toujours là. Bien que sa place ne soit plus sur cette terre, il reste là.  

 

Question :
Comment se fait-il qu’elle reste parmi nous  ?

Rémi :

« Dans le temps », les personnes décédées étaient laissées en places trois jours après le décès. Ce qui permettait aux chakras de s’arrêter de tourner et à l’âme de passer seule et tranquillement dans le plan qui lui était destiné.
De nos jours, les choses sont différentes. On décède généralement à l’hôpital et, quoiqu’il en soit,  le corps est déplacé immédiatement. L’âme ne peut pas passer seule, elle est totalement affolée. Beaucoup d’entre elles ne savent même pas que leur corps physique est décédé.
C’est là que Delphine et moi intervenons pour faire passer ces entités dans le plan qui leur est approprié.

Question :

Quels sont les risques de côtoyer quotidiennement des entités ?

Rémi :

Je passerai très rapidement sur les entités du bas astral, sujet qui mérite tout à fait que je lui consacre un article entier. Une entité,  qu’elle soit du haut ou du bas astral est donc une âme dépourvue de corps physique. Elle n’a donc plus de moyen propre pour obtenir l’énergie dont elle a besoin. Elle va donc puiser dans la votre, ou dans celle de votre maison ! Et vous, vous serez fatigué. Votre habitation, quant à elle, va voir son taux vibratoire baisser.

Question :

Certaines personnes ont du mal à nous demander de faire monter l’entité d’un ancêtre. Pourquoi ? Et pourquoi est-il préférable de les faire monter  ?

Rémi :

Certaines personnes portent sur elle ou, ont dans leur habitation dds entités d’êtres chers auquel ils sont très attachés. Quelques fois, certaines personnes croient que, si nous faisons passer les entités dans le plan qui leur est approprié, ils ne pourront plus du tout, ni les voir ni communiquer avec eux. 
Delphine et moi leur expliquons que, la place d’une entité n’est pas ici sur notre monde physique, que, le fait que cette entité prenne conscience de la mort de son corps physique et le fait qu’elle passe dans le plan qui lui est destiné n’empêche en rien la communication que l’on peut avoir avec cette entité.

Question :

Mais, dis moi Rémi, pourquoi dis tu « faire passer une entité dans le plan qui lui est approprié » ? Généralement, j’entends plutôt « faire monter une entité vers la lumière ».

Rémi :

Toutes les entités n’ont pas forcément le nombre d’incarnations requis ou la sagesse pour aller tout de suite dans la lumière.  Et puis, qui suis-je moi Rémi le géobiologue pour décider que telle entité doit aller dans la lumière et telle autre doit aller dans le bas astral (sans parler de tous les plans intermédiaires…) ? Et si je me trompais, et bien mon travail serait purement et simplement annulé… Donc l’entité serait toujours présente. 

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée et vous dit à bientôt pour un nouvel article.