L’amour inconditionnel

Nadia : Il est certainement ce qu’il y a de plus beau, aimer en totale acceptation, du bon et du moins bon. Il demande d‘avoir la capacité de pardonner parfois et une très grande confiance en l’autre. Je pense qu’il est important d’y intégrer le respect, la bonté, la compréhension, la bienveillance tant envers l’autre qu’envers soi-même. Il nécessite observation, écoute, ouverture d’esprit.

Je pense que la confiance aveugle, la jalousie maladive, l’amour extrême ne font  pas partie de l’amour inconditionnel. Ils ne génèrent que pouvoir et soumission.

L’amour inconditionnel me fait penser aux enfants, à une âme sœur, aux liens des jumeaux. Peut-être, peut-on parler d’amour inconditionnel en rapport à la vie tout simplement et en l’espoir, ainsi qu’en la force de résilience de l’humanité.

Rémi : C’est super beau ce que tu écrit N adia ! Chouette ! Des fois, je repense à la chanson de Goldman « Saches que je ». Goldman dit, ceci :
Il y a une question dans  » je t’aime  »
Qui demande  » et m’aimes-tu, toi ?

Alors, malgré tout le respect que je dois à Jean-Jacques Goldman, quand je dit « je t’aime » à ma femme, je ne le lui dit ni par peur, ni par crainte, ni pour recevoir en retour un « Moi aussi je t’aime ». L’amour ne se vend pas, il se donne, ce n’est évidement que mon humble avis.

Je terminerai en souhaitant à tous nos lecteurs une très belle année 2020 et je vous dis à très bientôt pour un nouveau sujet.

Le pardon

Delphine : tout un sujet n’est-ce pas ? Merci Rémi pour ce thème important pour les enfants et les adultes.

Pourquoi est-il important de pardonner et tout d’abord pour qui pardonnons-nous ? 

J’entends parfois : Pardonner nan mais oh hey moi jamais !! 

Le pardon est un cadeau que l’on se fait à soi-même avant tout et cela ne veut pas dire oublier. Quand on reste enfermé dans sa colère, son ressentiment, on a l’impression de faire payer l’autre, de lui montrer son mécontentement, de rendre la monnaie de la pièce. Rester dans sa colère c’est aussi se dire parfois « ce qu’il/elle m’a fait ça m’a fait mal, on a profité de moi, de ma gentillesse et ce n’est pas dans mes valeurs ». Et bien merci à ces personnes de me montrer que je prends la responsabilité de donner ma confiance à qui je veux et ne pas foncer tête baisser et dire oui à tout va. Merci pour cette leçon j’accepte que tout le monde n’ait pas les mêmes valeurs que moi, je regarde et je commence à avoir du discernement. 

Nadia : Effectivement, tout un sujet. 

On demande pardon, on estime avoir blessé quelqu‘un. Interviennent la culpabilité, la honte parfois…  d’avoir “mal“ agit ou maladroitement, avoir dit une parole involontairement blessante ce qui peut aboutir à une fragilisation d’une amitié, d’une relation.

Demander pardon est salutaire pour les deux partis, on reconnait avoir eu tord ; on reconnait son erreur. Il est important également de trouver sa place, son équilibre intérieur pour ne pas tomber dans l’excès et demander trop souvent pardon, alors que parfois la “faute” ne vient pas obligatoirement systématiquement de nous. Il est important de se remettre en question mais tout autant de prendre confiance en soi-même et laisser les autres face à leurs conflits intérieurs.

Quand au pardon, je veux dire pour pardonner réellement ; profondément et durablement. Il est nécessaire de vivre sa colère, la blessure pour comprendre notre propre fonctionnement. Une fois qu’on a décortiqué ses émotions, colère, tristesse, abandon parfois et humiliation subie ; on  analyse, on rentre ou non…. dans un processus de jugement intérieur… C’ est une phase plus ou moins longue ! 

Une fois tout ceci passé on décide de pardonner ou non, pour retrouver un bien-être, un équilibre. Je te rejoins complètement Delphine quand tu dis que pardonner est un cadeau que l‘on se fait à soi-même. Il reste une grosse inconnue ! Pour qui est-on capable de pardonner ? Cela est compliqué…

Une fois que je pardonne, je me souviens très bien des choses vécues ; je garde en mémoire les différentes étapes que j’ai péniblement réussi à surmonter. Simplement le préjudice perd de sa puissance. Il me faut du temps pour ça.

Bien souvent, il est nécessaire de se pardonner à soi-même, mieux se comprendre pour mieux pardonner aux autres; mais y a-t-il des limites au pardon ? Je pense que oui…

Delphine : C’est chouette tout ce que tu écris Nadia !! Oui on peut avoir blessé l’autre selon les valeurs de la personne qui se sent blessée et je te rejoins lorsque qu’une personne dit tout le temps pardon, c’est que quelque chose n’est pas en phase. On peut être 15 dans une pièce et selon ce qui a été dit cela sera bien pris, moins bien ou pas du tout. Cela dépend de chacun. Et oui un équilibre intérieur doit être trouvé pour arrêter aussi de se flageller.

Quand tu poses la question : y a-t-il des limites au pardon ? Je comprends que certains pardons soient extrêmement difficiles mais ils ne sont pas impossibles, tout dépend du cheminement intérieur de chacun. Je pardonne et je me fais ce cadeau pour faire de la place en moi et pardonner ne veut pas dire oublier. Je pardonne parce que je sais au fond de moi j’ai le droit de vivre autre chose, de me sentir bien avec moi-même.     

Nadia : Merci Delphine, oui faire de la place en soi pour accueillir de la joie au lieu de rancœurs rongeant l’intérieur, c’est tout à fait ça !! J’ai le droit (nous l’avons tous) de vivre autre chose et de me (nous) sentir bien avec moi (nous)-même.

Rémi : Quelles belles paroles les filles ! Superbe analyse Nadia, félicitations, que de progrès ! Alors, vous me connaissez, j’aime bien aller dans les sentiers difficiles… Peut-on et doit on pardonner à des gens qui ont commis des atrocités du style attentats créant de nombreuses victimes ? Et si oui, comment ?

Nadia :  Merci ; Oui je reconnais avoir réussi à progresser et j‘en mesure les bienfaits positifs et quand je parlais de limites , je pensais à des situations extrêmes . 

En regardant les informations tout à l’heure, je me posais justement la question suivante au sujet  du féminicide !!! Mon fond intérieur de femme crie que c’est intolérable que ce soit vis à vis des femmes ou des enfants !   (également de hommes bien sûr qui sont plus forts physiquement pour pouvoir se défendre )

Jusqu’où peut on demander à des parents d’avoir la force de pardonner au bourreau qui a tué leur enfant, leur fille retrouvée gisant à leur domicile ou bien le long des routes corps mutilés;  à un mari qui tue sa femme par jalousie maladive !Ou bien qui tue les enfants pour faire souffrir sa femme !!

 Ici … on parle des autres …mais quand ça nous touche personnellement ….je pense que tout doit  être complètement différent !! En ce qui concerne ses propres enfants qui en aurait la force ou l’envie ???

Un autre cas de figure… Les attentats !!!  Cela me laisse penser que les manipulations religieuses ou politiques sont certainement en lien avec tout ça !!!

Un conditionnement est tellement sournois et malheureusement tellement puissant pour déshumaniser les personnes et les transformer en robot tueur… Quelque part , on pourrait penser que c’est le manipulateur qui s’avère être  le réel fautif , que l’auteur des méfaits est aussi une victime transformée en pantin… Qu’en penser, encore une fois quand cela touche personnellement !!! Que dit notre cœur ? Chacun trouve son chemin pour pardonner ou non ; peut on …doit on ?

Cela me fait penser à une certaine forme de jugement !!( en fait on analyse le monde ) ; me vient une interrogation : comment faire pour réfléchir à une telle question sans porter un jugement pour analyser ou discuter d’une situation ?

Qui sommes nous pour se le permettre ?  Tu as raison Rémi quel sentier difficile …

Même en désirant rester bienveillant , respectueux quelle est la légitimité du jugement base de la réflexion ou de l’analyse ?

Rémi :
J’aime beaucoup ton analyse Nadia, elle montre bien la complexité de ce vaste sujet.
Et bien, je penses que nous avons fait le tour de la questions. Peut-être sans vraiment donner de réponse, mais, le sujet est tellement vaste et tellement complexe, qu’il serait difficile d’y répondre dans un article du blog. D’autre part, et là, je vais reprendre tes propos Nadia, qui sommes nous, nous, pour dire à nos lecteurs, oui, il faut pardonner aux auteurs de crimes horrible, ou plutôt non, il ne faut pas pardonner…
Tu donnes, a mon avis, de très bonnes pistes de réflexion, chaque lecteur se fera sa propre opinion.

Je termine en souhaitant à toutes et à tous de très belles fêtes de fin d’années. Profitez bien et à très bientôt.

Salon bien-être et spiritualité Nuits-Saint-Georges 2020 – Les conférences

SAMEDI

DébutFinNomThème
11h11h45DAUVERGNE MarikaMémoires familiales, mémoires karmiques
12h12h45LucioleAller à la rencontre de la méditation avec un bol chantant tibétain
13h13h45 ROUSSOTTE Laure Un monde de possibilités
14h14h45GAIGNEAUX LaurentLa somato-psychologie, l’alliance de la psyché et du corps
15h15h45Le Bonheur Intérieur
Delphine Badian
Atelier voyage astral
16h16h45Lumin’ et sensEnergie et puissance du cœur
17h17h45PAQUOT GeorgesAtlas énergie

DIMANCHE

DébutFinNomThème
10h10h45Cyril BEAU Runes thérapeutiques et divinatoires
11h11h45GAUDEZ LaurenceLe pendule et les énergies vibratoires
12h12h45BROCHET PhilippeSpiruline et curcumine, les bienfaits
13h13h45PAQUOT GeorgesAtlas énergie
14h14h45LucioleAller à la rencontre de la méditation avec un bol chantant tibétain
15h15h45Audrey Rossetti
16h16h45Lumin’ et sensLe couple, grandeur ou décadence ?
17h17h45

Salon bien-être et spiritualité Nuits-Saint-Georges 2020 – Les exposants

1BARDINI CélineSoins énergétiques par le magnétisme curatif https://www.bardini-energies.com
2LucioleBols chantants tibétains, ting sha, gones, bains sonores http://luciole-bol-chantant.fr/
3CAIGNEAUX LaurentSomato psycho pédagogie, Kototama Reiki, magnétismehttps://laurentcaigneaux.fr/
4BODYSANOVente de compléments alimentaires et produits cosmétiques et bilan diététique gratuit http://bodysano.com/
5En chemin vers l’harmonie intérieureAteliers, stages, formations, accompagnement individuel en harmonisation énergétique et libération de mémoireshttp://www.marika-dauvergne.fr/
http://www.cyril-beau.fr/
6Lumin’ et sensLit de cristaux, soins énergétiques, coaching de vie, séminaires de développement personnel, analyse transactionnellehttps://www.luminetsens.org/
7Entre Cœurs OrgonitesOrgonites, créations artisanaleshttps://entre-coeurs-orgonites.fr/
8ROUSSOTTE LaureAccess bars, lifting facial énergétique et processus corporels d’access consciousness https://www.bourgognesophrologie.com/
9NGO Karima Access bars, lifting facial énergétique et processus corporels d’access consciousnesshttp://www.karima-ngo.com/
10Zhen Qi ShiatsuShiatsu, Kobido, Qi Nei Tsonghttp://www.zhenqishiatsu.fr/
11ROGNON PatriciaEnergéticienne et vente de bracelets énergétiques
12SABLON EmilieVente de livres et dédicaceshttps://www.facebook.com/emiliesablonauteure/
13PAQUOT GeorgesAtlas énergiehttp://www.atlassantebienetre.fr/
14FRANCE SarahHypnose Ericksonienne, hypnose et thérapie brève
15Comptoir de l’Inde et du NépalEncens, statuettes, baumes, petits bijoux, décoration bouddhiste
16THIBAULT ChristineConsultations médium
17TISSOT CatherineMinéraux et pierres de bien-être
18Bruno pendulesFabrication artisanale de pendules et de baguettes de soinshttps://brunopendules.com/
19GAUDEZ LaurenceFabrication de grimoires et coffrets, vente de figurines d’univers féériqueshttps://latelierdegaia.com
20Donkey Milk ShopSavons au lait d’anessehttps://donkeymilk.shop
21 DE ALMEIDA Catarina
22Ghyslaine Magnétix Bijoux et accesoires alliant les effets des aimants avec un beau design pour le bien-être www.ghyslaine.magnetix-wellness.com/
23La Grenouille VagabondeCréation de bijoux et accessoires en micro-macramé et pierres naturellesPage facebook
24LAMBERT LorinSoins énergétiqueshttps://www.lorinlambert.fr/

Salon bien-être Nuits-Saint-Georges 2020

Nous organisons un salon bien-être à la maison de Nuits-Saint-Georges (3 Rue de la Berchère) les 16 et 17 mai 2020.

Sur une surface de 700 m², dans 3 salles et sur 35 stands, vous pourrez rencontrer des praticiens de différents horizons et spécialités. Une salle supplémentaire sera dédiée aux conférences et ateliers qui se dérouleront tout le week-end.

Nous serons heureux de vous accueillir pour partager et échanger tout au long du week-end.

Dates :
Samedi 16 mai de 10h à 18h30
Samedi 16 mai à 18h30 : Concert de Alaskan Clee
Dimanche 17 mai de 10h à 18h


Tarifs :
3 € la journée
5 € le week-end
Enfants de moins de 18 ans : gratuit

Liste des exposants
Les conférences
Plan des 3 salles

Buvette

Food Truck « La Patate d’Or » : Pommes de terre, crêpes.

Les entités

Dessins Nadia Monot

Rémi : Continuons dans notre série « retour aux fondamentaux ». Aujourd’hui, j’aimerais que l’on aborde le sujet des entités. J’ai regroupé des questions qui nous ont été posées lors du salon Bien-être de Nuits-Saint-Georges.

Question : Qu’est-ce qu’une entité ?

Rémi : Très bonne question, commençons par le commencement. Petit rappel important : nous avons notre esprit, notre âme, elle est hébergée dans un corps physique pour ce passage sur terre.
Quand notre corps physique est trop malade, il finit par mourir, mais notre esprit lui est toujours là. Bien que sa place ne soit plus sur cette terre, il reste là.

Question : Comment se fait-il qu’elle reste parmi nous ?

Rémi : « Dans le temps », les personnes décédées étaient laissées en places trois jours après le décès. Ce qui permettait aux chakras de s’arrêter de tourner et à l’âme de passer seule et tranquillement dans le plan qui lui était destiné.
De nos jours, les choses sont différentes. On décède généralement à l’hôpital et, quoiqu’il en soit, le corps est déplacé immédiatement. L’âme ne peut pas passer seule, elle est totalement affolée. Beaucoup d’entre elles ne savent même pas que leur corps physique est décédé.
C’est là que Delphine et moi intervenons pour faire passer ces entités dans le plan qui leur est approprié.

Question : Quels sont les risques à côtoyer quotidiennement des entités ?

Rémi : Je passerai très rapidement sur les entités du bas astral, sujet qui mérite tout à fait que je lui consacre un article entier. Une entité, qu’elle soit du haut ou du bas astral est donc une âme dépourvue de corps physique. Elle n’a donc plus de moyen propre pour obtenir l’énergie dont elle a besoin. Elle va donc puiser dans la votre, ou dans celle de votre maison ! Et vous, vous serez fatigué. Votre habitation, quant à elle, va voir son taux vibratoire baisser.

Question : Certaines personnes ont du mal à nous demander de faire monter l’entité d’un ancêtre. Pourquoi ? Et pourquoi est-il préférable de les faire monter ?

Rémi : Certaines personnes portent sur elle ou, ont dans leur habitation des entités d’êtres chers auquel ils sont très attachés. Quelques fois, ces personnes croient que, si nous faisons passer les entités dans le plan qui leur est approprié, ils ne pourront plus du tout, ni les voir ni communiquer avec eux.
Delphine et moi leur expliquons que, la place d’une entité n’est pas ici sur notre monde physique, que, le fait que cette entité prenne conscience de la mort de son corps physique et le fait qu’elle passe dans le plan qui lui est destiné n’empêche en rien la communication que l’on peut avoir avec cette entité.

Question : Mais, dis moi Rémi, pourquoi dis tu « faire passer une entité dans le plan qui lui est approprié » ? Généralement, j’entends plutôt « faire monter une entité vers la lumière ».

Rémi : Toutes les entités n’ont pas forcément le nombre d’incarnations requis ou la sagesse pour aller tout de suite dans la lumière. Et puis, qui suis-je moi Rémi le géobiologue pour décider que telle entité doit aller dans la lumière et telle autre doit aller dans le bas astral (sans parler de tous les plans intermédiaires…) ? Et si je me trompais, et bien mon travail serait purement et simplement annulé… Donc l’entité serait toujours présente.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée et vous dit à bientôt pour un nouvel article.

Remerciements salon 2019

Bonjour à toutes et à tous,
Delphine et moi tenons à remercier chaleureusement tous les visiteurs du salon bien-être et spiritualité que nous avons organisé et qui s’est déroulé à la Maison de Nuits-Saint-Georges les 27 et 28 avril 2019.

Vous avez été près de 1000 visiteurs sur le week-end à montrer de l’intérêt pour le bien être et la spiritualité et nous en sommes ravis !
Beaucoup d’entre vous ont passé le week-end auprès de nous pour profiter de toutes les superbes conférences.
Le food truck vous a permis de vous restaurer et ainsi de profiter des stands encore plus longtemps.

Nous tenons à vous faire part de notre envie de renouveler cette aventure l’année prochaine.

Les dates devraient être les 16 et 17 mai 2020.

Les égrégores

Rémi : Bonjour à toutes et à tous. Nous voici aujourd’hui de retour sur notre blog. Il est vrai qu’avec l’organisation de notre premier salon bien être, nous avons manqué de temps pour faire vivre notre blog. C’est normal, nous étions bien occupé par ailleurs.
En relation avec les questions que nous avons eu lors de notre conférence “l’énergie, c’est quoi ?” et également tout au long du week-end, j’aimerais faire une petite série de “retour aux fondamentaux.”
Aujourd’hui, la question est la suivante : Un égrégore, c’est quoi ?
Un égrégore, c’est un regroupement de plusieurs personnes qui unissent leur énergie dans le même but et arrivent à produire plus que la somme de leurs énergies respectives.
Prenons un exemple simple :
Une amie géobiologue me demande de l’aider à rechercher un animal égaré. Le fait de travailler consciemment et volontairement ensemble sur cette même affaire donnera de meilleurs résultats que si l’on avait travaillé chacun de notre côté. Comme si 1+1=3 (voire 4 !)…
Bien sûr, il y a beaucoup d’autres utilisations de la force d’un égrégore :
Nettoyage de la planète, élévation du taux vibratoire d’un lieux, rayonnement, soins à plusieurs sur une seule personne… Il faut également garder à l’esprit qu’un égrégore peut tout à fait être utilisé à mauvais escient, donc non pour s’élever vers la lumière, mais plutôt pour aller du côté obscur. Il nous faudra donc une bonne protection pour ne pas avoir à subir les nocivités de ces personnes qui ne travaillent pas dans les mêmes énergies que nous tous.
Donc, je dirais pour conclure que les égrégores sont un outils formidable pour démultiplier la puissance de nos énergies, et que nous devrions nous en servir plus souvent pour gagner en efficacité dans les tâches qui sont les nôtres.

Nadia : Est ce qu’un égrégore peut devenir une entité indépendante ; une force active vive et indépendante une fois sa puissance est décuplée par une multitude de personnes regroupées.
Est ce que le fait de se regrouper, par exemple dans les lieux de culte en vue de prier « pour soigner » les autres ou la planète, peut être considéré comme un égrégore ; qui cesserait d’être après le dit regroupement ?

Rémi : Oui Nadia, tout à fait. On peut d’ailleurs prolonger la vie d’un égrégore bien après sa création.
Je me répète, j’en ai conscience, au risque d’être pesant, mais c’est pour des raisons de sécurité : il existe des égrégores positifs mais aussi des égrégores négatifs. Par exemple : Un cimetière, ce n’était déjà pas top, mais une fosse commune, c’est encore pire. C’est un egrégore d’âmes errantes, tu vois ?

Nadia : Quelle est la différence, entre égrégore et forme pensée ?

Rémi : Question intéressante !
Une forme pensée, qu’elle soit positive ou négative, c’est plus quelque chose d’individuel, elle est émise par une seule personne contre soi-même ou contre quelqu’un ou quelque chose d’extérieur à soi, alors qu’un égrégore est émis par plusieurs personnes réunies, c’est d’ailleurs le propre de l’égrégore.