Les entités

Dessins Nadia Monot

Rémi : Continuons dans notre série « retour aux fondamentaux ». Aujourd’hui, j’aimerais que l’on aborde le sujet des entités. J’ai regroupé des questions qui nous ont été posées lors du salon Bien-être de Nuits-Saint-Georges.

Question : Qu’est-ce qu’une entité ?

Rémi : Très bonne question, commençons par le commencement. Petit rappel important : nous avons notre esprit, notre âme, elle est hébergée dans un corps physique pour ce passage sur terre.
Quand notre corps physique est trop malade, il finit par mourir, mais notre esprit lui est toujours là. Bien que sa place ne soit plus sur cette terre, il reste là.

Question : Comment se fait-il qu’elle reste parmi nous ?

Rémi : « Dans le temps », les personnes décédées étaient laissées en places trois jours après le décès. Ce qui permettait aux chakras de s’arrêter de tourner et à l’âme de passer seule et tranquillement dans le plan qui lui était destiné.
De nos jours, les choses sont différentes. On décède généralement à l’hôpital et, quoiqu’il en soit, le corps est déplacé immédiatement. L’âme ne peut pas passer seule, elle est totalement affolée. Beaucoup d’entre elles ne savent même pas que leur corps physique est décédé.
C’est là que Delphine et moi intervenons pour faire passer ces entités dans le plan qui leur est approprié.

Question : Quels sont les risques à côtoyer quotidiennement des entités ?

Rémi : Je passerai très rapidement sur les entités du bas astral, sujet qui mérite tout à fait que je lui consacre un article entier. Une entité, qu’elle soit du haut ou du bas astral est donc une âme dépourvue de corps physique. Elle n’a donc plus de moyen propre pour obtenir l’énergie dont elle a besoin. Elle va donc puiser dans la votre, ou dans celle de votre maison ! Et vous, vous serez fatigué. Votre habitation, quant à elle, va voir son taux vibratoire baisser.

Question : Certaines personnes ont du mal à nous demander de faire monter l’entité d’un ancêtre. Pourquoi ? Et pourquoi est-il préférable de les faire monter ?

Rémi : Certaines personnes portent sur elle ou, ont dans leur habitation des entités d’êtres chers auquel ils sont très attachés. Quelques fois, ces personnes croient que, si nous faisons passer les entités dans le plan qui leur est approprié, ils ne pourront plus du tout, ni les voir ni communiquer avec eux.
Delphine et moi leur expliquons que, la place d’une entité n’est pas ici sur notre monde physique, que, le fait que cette entité prenne conscience de la mort de son corps physique et le fait qu’elle passe dans le plan qui lui est destiné n’empêche en rien la communication que l’on peut avoir avec cette entité.

Question : Mais, dis moi Rémi, pourquoi dis tu « faire passer une entité dans le plan qui lui est approprié » ? Généralement, j’entends plutôt « faire monter une entité vers la lumière ».

Rémi : Toutes les entités n’ont pas forcément le nombre d’incarnations requis ou la sagesse pour aller tout de suite dans la lumière. Et puis, qui suis-je moi Rémi le géobiologue pour décider que telle entité doit aller dans la lumière et telle autre doit aller dans le bas astral (sans parler de tous les plans intermédiaires…) ? Et si je me trompais, et bien mon travail serait purement et simplement annulé… Donc l’entité serait toujours présente.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée et vous dit à bientôt pour un nouvel article.

Les cheminées cosmo telluriques

Dessins Nadia Monot

Nadia : Bonjour Rémi, pour continuer dans la géobiologie, peux tu nous parler aujourd’hui des colonnes cosmo telluriques ? Sont elles des portes multi fonctions qui permettent notamment le passage pour les âmes ?

Rémi : Les colonnes cosmo telluriques ou cheminées cosmo telluriques (CCT) sont en fait des endroits où s’effectue un échange énergétique entre la terre et le cosmos. Comme une respiration en quelque sorte.

L’échange se fait pendant un moment dans un sens, exemple tellurique vers le cosmique, pendant deux ou trois minutes, puis il y a arrêt. Ensuite, la respiration se fait dans le sens inverse.

A certains endroits, on peut repérer leur présence en cherchant de l’herbe soit brûlée soit d’une couleur beaucoup plus sombre qu’ailleurs. Ou encore par des nuées 2 corbeaux qui volent en cercle dans les airs, ou un endroit où les champignons poussent en cercle.

Ici, on peut voir les bords d’une cheminé cosmo tellurique qui ont brûlé l’herbe.

Mais, ce n’est pas un lieu de passage d’entité, que ce soit du haut astral ou du base astral.

Certaines cheminées cosmo telluriques peuvent apporter des nocivités dans un lieu en fonction de ce qu’elles rencontrent dans le sol (cour d’eau ou faille…).

A l’inverse, certaines CCT peuvent être vraiment bénéfiques par exemple dans les maisons qui ont des problèmes d’équilibre cosmo tellurique dus à des problèmes de matériaux utilisés dans la construction de la maison. Dans de tels cas, la CCT permet de combler ce déséquilibre à l’aide de cette respiration alternée.

Nadia : Merci Rémi pour toutes ces explications. Il nous reste à dire au revoir à nos lecteurs et à bientôt pour un nouvel article.

Nuisances du sol

Dessins Nadia Monot

Nadia : Bonjour Rémi, aujourd’hui j’ai envie que tu nous parles de géobiologie. Quelles sont les différentes techniques pour se protéger, dévier les flux nocifs venus du sol?

Rémi : Suivant l’endroit où je travaille et la configuration des lieux, j’utilise des pierres levées. Ce sont en fait de petits menhirs qui me servent à neutraliser les nuisances du sol. Je peux également me servir de pointes de cristal de roche ou d’autres matières à déterminer suivant le lieu et la nocivité à traiter. Je peux aussi utiliser certains symboles Reiki.

Il va sans dire que le rôle du géobiologue ne se limite pas à poser des pierres dans un jardin. Il y a des procédures bien précises à suivre et, on ne le répétera jamais assez, tout un rituel de protection pour travailler en toute sécurité, mais surtout, surtout, ne pas mettre les pieds en terrain inconnu… Il est bien mieux de communiquer avec un collègue et lui demander son ressenti sur une situation donnée, plutôt que de se mettre en danger en ne sachant pas ce que l’on va rencontrer.

Nadia : Merci pour ces précisions, il faut considérer tout ceci sérieusement. Il est donc nécessaire de faire appel à des personnes compétentes que ce soit pour intervenir chez soi ou bien pour se former éventuellement.

Donc tu parles de symboles Reiki, y a-t-il des spécificités ? Les emploies-tu pour des soucis terrestres comme des sources, des failles souterraines ou bien pour des choses plus spirituelles ?

En fait je pensais à des portes, des fenêtres entre le ciel et la terre ou alors en rapport avec des entités ? D’où le besoin de travailler en toute sécurité ?

Rémi : Alors, je vais être plus précis. Je ne me sers pas de symbole Reiki, je n’en ai pas le droit puisque je n’ai aucun niveau Reiki. J’utilise des symboles dont on se sert en Reiki. Ensuite, il y a des symboles pour neutraliser des nocivités telluriques et d’autres qui sont réservés aux nuisances subtiles.

Pour ce qui est des portes ouvertes, il serait très délicat d’aborder ce sujet dans un article de blog vu la complexité et la dangerosité de la chose. Mais, Delphine et moi traitons le sujet en détail dans nos formations en géobiologie.

Nadia : Je comprends, merci pour ces conseils. Certainement à bientôt dans une de vos formations. A bientôt pour d’éventuelles nouvelles questions.